La fabrique du permis de conduire à la carte

Où l’art de se fabriquer ses propres règles de conduite

Un petit article qui me tient à cœur sur le comportement des automobilistes sur nos routes du Nord-Est de la France.

Qui suis-je pour me permettre de faire des critiques sur les autres automobilistes ?

Je suis un professionnel de la route qui roule dans le Nord-Est depuis maintenant environ 40 ans, je suis un chauffeur-livreur en camionnette de livraison de petits et moyens colis. Je livre aussi bien en campagne que dans les villes moyennes et grandes. Je vous livre mes remarques objectives concernant le comportement récurent des automobilistes qui se croient seuls au monde sur nos routes et qui commettent parfois de bonne foi, parfois de mauvaise foi, des infractions en tous genre.

Ces infractions agaçantes sont détectables en amont par les professionnels de la route mais pas toujours. Je pensais avoir déjà vu et pourtant je vais de surprises en surprises à tel point que je me demande en découvrant une nouvelle infraction :  » Mais jusqu’où iront-ils »?

La circulation sur autoroute à l’approche de Strasbourg aux heures de pointe

Aux heures de pointe, c’est à dire tous les jours sauf le week-end et les jours de vacances scolaires l’autoroute menant à Strasbourg et la traversant et tout le temps bouchonnée.

Je suis dans ce bouchon sur 2 voies chaque mardi matin dans les horaires de 8-9 heures, donc un seul jour par semaine mais je peux facilement imaginer que c’est pareil les autres jours.

J’ai eu tout le temps d’observer inlassablement les mêmes choses qui se passaient.

Bon, d’abord quel voie choisir ?

J’ai tout essayé. Il ne faut pas croire que la voie de gauche est toujours la plus rapide. Et puis, la voie de droite est plus reposante. Le plus souvent je choisis la voie de droite et ne cherche pas à changer régulièrement. Je reste dans celle où je me trouve, j’aurais le temps de changer dans plusieurs kilomètres après le grand virage à droite du centre de la ville.

J’ai tout le loisir d’observer le comportement des automobilistes.

Il y a ceux qui cherchent sans cesse à changer de voie pour grignoter 2 à 3 places. Ils sont bêtes et fatigants.

Il y a ceux qui profitent à chaque fois de la station service de l’autoroute pour se dépêcher de la traverser et ainsi espérer gagner quelques places. Ce devrait être interdit et verbalisable, mais le code de la route n’a pas prévu ce cas. Une erreur d’après moi. Je qualifie ces automobilistes d’impatients et d’imbus de leur personne pensant à tort qu’ils ont trouvé l’idée du siècle. Pitoyable.

On voit inlassablement une seule personne par voiture, je plaide pour qu’il y en ait au moins 2. On y arrivera sans doute par une loi.

Pourquoi ces bouchons journaliers sur autoroute ou 4 voies à l’approche des grandes villes ?

Tout simplement parce qu’il y a trop d’automobilistes seuls à leur volant qui ne réfléchissent pas à faire autrement. Ils ont toujours fait comme ça, pourquoi changer?

Les automobilistes préfèrent rejeter la faute sur les poids-lourds. Que je sache, les professionnels de la route sont légitimes à être sur la route. Si ce n’est pas à d’être sur les routes ce à quoi doit servir un camion, une camionnette de livraison alors je me demande bien où ?

Faut-il plus d’autoroutes ? Ce n’est pas à moi de répondre c’est du domaine de la politique

Faut-il moins de voitures sur les routes ? Là, je répond oui sans hésiter. Tout du moins il faut des voitures remplies par au moins 3 personnes dont 2 chauffeurs inutiles, et 2 voitures de moins du coup.

Les infractions constatées

Une foule d’infractions constatées et récurrentes commises par toutes les couches de la société des automobilistes.

Des dépassements dangereux aux queues de poissons, de l’introduction sur l’autoroute dès le début sur ligne continue voir sur zébra avec positionnement immédiat dans la voie de gauche. Des comportements dangereux fait par les autochtones du coin tous les jours ce qui me laisse à penser que sur leur relatif court trajet de chez eux à leur boulot ils répètent toujours les mêmes infractions. On se demande si ils ont un cerveau dans leur caisse en métal.

La pire des infractions je l’ai vu et je n’en reviens toujours pas. Dans une zone de travaux avec plots et une seule voie de circulation, celle de gauche, un automobiliste s’est autorisé le droit de rouler dans la voie des travaux au risque de tomber sur les ouvriers et engins de chantier, il dépassait allègrement par la droite, il était seul au monde. Pour le coup, il s’était fabriqué son permis de conduire à la carte sans penser aux risques.

Bon, ok et moi dans tout ça!

Je suis toutes les journées sur les routes, il m’arrive aussi de temps en temps de ne pas être totalement blanc dans ma conduite mais en respectant un maximum de règle du permis de conduire. Je défend bec et ongle les professionnels de la route, j’ai plus confiance dans leur professionnalisme que dans celui des automobilistes qui ne se servent de leurs véhicules que pour leur trajet domicile -travail.

Les mauvais conducteurs de camions et de camionnettes de livraisons ne sont plus sur nos routes. On ne peut pas exercer cette profession si on se comporte comme un abrutis comme les centaines d’automobilistes qui le sont.

Quand aux contrôles de gendarmerie, laissez moi rire, ils sont inexistants. Quand on voit un véhicule de gendarmerie dans nos bouchons, ils roulent gyrophare allumé, sirène hurlante sur la bande d’arrêt d’urgence comme si ils devaient être favorisés. Mon œil ! Ils n’ont pas plus d’urgence que vous et moi. Ils ne veulent tout simplement pas vivre comme le peuple, vivre comme tout le monde. Chez les forces de l’ordre c’est le zèle avant tout.

Les plus respectueux du code de la route sont les professionnels de la route.

Laisser un commentaire