Pourquoi les gilets jaunes peuvent réussir

On peut critiquer les réseaux sociaux dans la manière de s’en servir mais, pour le coup, cette fois, on peut remercier les réseaux sociaux d’exister car ils remplissent leurs fonctions essentielles qui est de rassembler le peuple  quoi q’on en dise, ils parlent d’une seule voix en se fédérant maladroitement au début mais nul doute que les gilets jaunes peuvent réussir dans leur entreprise.

Qui sont les gilets jaunes ?

Les gilets jaunes, c’est le peuple dans toute sa diversité. Les gilets jaunes, c’est nous tous. C’est moi, c’est vous.

Bon, ok, mais pour que je développe un peu plus mon article je dois aussi vous parler de tout ce qui n’est pas les gilets jaunes.

Les gilets jaunes ce n’est pas :

Nos hommes politiques corrompus actuels et passés. Une grande partie de nos élites, les banques, le capitalisme, les gros actionnaires…

Les revendications des gilets jaunes

On a beau dire que les revendications des gilets jaunes partent dans tous les sens mais pas tant que ça finalement. Les gilets jaunes en ont marre de la vie chère, ils en ont marre de ne plus pouvoir boucler leurs fins de mois.

On peut donc résumer à une seule revendication les souhaits des gilets jaunes : Avoir un meilleur pouvoir d’achat.

Que ça passe par une réduction des taxes, des charges, d’une augmentation significative de salaire, peu importe mais que ça se voit immédiatement et que ce ne soit pas une promesse à plus ou moins long terme.

Voilà tout simplement ce que veulent les gilets jaunes.

Peut-on parler d’une révolution ?

La réponse est oui. Il faut savoir que ça fait maintenant un petit moment qu’on entend sur les réseaux sociaux parler de révolution. Bien avant le mouvement des gilets jaunes on peut le lire dans les nombreux commentaires des sujets de société abordés sur Facebook et Twitter.

Ce que demande le peuple c’est de pouvoir vivre de son travail. Le peuple connaît sa place, il ne veut pas le pouvoir mais il commence à avoir conscience de l’énorme fracture qui perdure entre les nantis corrompus et eux. Si diriger un peuple c’est s’enrichir un maximum au détriment du peuple, alors, un jour, le peuple se retourne contre ses dirigeants afin de tenter de changer les choses.

J’en ai déjà parlé sur ce site même dans d’autres articles en traitant les faits de société avec d’autres points de vues, une autre gouvernance est possible, il suffit de me lire..

, ,

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

ut Sed Praesent Donec quis ipsum at Phasellus accumsan eleifend