rétro vintage

Acheter dans la boutique rétro vintage

Tutoriel d’achat lorsque l’on est un nouveau client

J’ai besoin de faire un court tutoriel de bonne pratique pour acheter dans ma boutique rétro vintage et je pensais avant que je ne n’avais nul besoin de le faire, voici pourquoi ?

D’abord, il faut savoir que je suis comme vous. J’achète moi aussi sur des boutiques de vente en ligne. Je ne vais pas les citer mais nous sommes nombreux à acheter sur les boutiques web qui ont pignons sur rues et aussi, parfois et heureusement pour moi, sur des boutiques moins connues. Sur une petite boutique internet, c’est légitime de se méfier pourtant, une fois qu’on veux bien franchir le pas et acheter un produit, la marche à suivre est la même que sur un grand site marchand.

On met l’objet dans le panier, on vérifie que le panier affiche 1 et on peux poursuivre ses achats ou payer.

Dans tous les cas, il faut être inscrit en créant un mot de passe et en renseignant les champs du formulaire d’enregistrement à savoir ; Nom, prénom, adresse, code postal, numéro de téléphone et création d’un mot de passe 2 fois. Le plus souvent, recopier le CAPTCHA une sécurité supplémentaire pour le client comme pour l’administrateur du site web.

Donc, la première fois que vous atterrissez sur un site web marchand, vous faites ce que vous voulez, vous y restez 30 secondes ou 10 minutes, c’est votre droit. Par contre si vous voulez acheter quelque chose, la moindre des choses et de regarder ou la page d’accueil, ou la page même de l’objet pour voir si il n’y a pas quelque chose qui ressemble à : «Nouveau client cliquez ici» . En effet, c’est le lien qui vous permet de vous enregistrer. C’est pas sorcier et c’est la base de toutes les boutiques internet.

Alors, pourquoi ce tutoriel ?

Les personnes qui lisent mon premier paragraphe et qui ont l’habitude de commander sur internet vont penser que mon article est inutile, qu’il le savait déjà!

Et bien , je ne rédige pas cet article à leur attention mais je le fais pour d’autres genres de personnes.

C’est du vécu et pas plus tard qu’il y a une semaine, j’ai perdu une vente sur mon site de produits d’occasion. Une personne m’a téléphoné, une voix relativement âgée… qui m’explique qu’elle bataille pour commander des produits sur mon site… que je devrais faire en sorte que le « tunnel de commande » soit mieux fait et plus simple..!

Moi, je ne comprenais pas vraiment ce que cherchais à me dire la personne au bout du fil.

Qu’on ne pouvait pas acheter sur ma boutique ?

Bizarre car pas plus tard que le même jour, j’avais une commande de faite de la part d’un client. Une commande qui ne posait aucun problème.

J’ai fini par comprendre que mon interlocuteur téléphonique avait déjà un certain âge et qu’il n’avait pas cherché à s’enregistrer. Sa commande ne pouvait logiquement aboutir et il me rendait un peu responsable.

Je n’ai rien contre les personnes âgés, au contraire, mais certaines ne sont pas assez familières avec le numérique. Elles font leur premières armes avec un ordinateur et internet et par conséquent elle s’y prennent mal pour commander sur internet. Il ne faut pas incriminer l’administrateur d’une boutique web alors qu’on ne sait pas faire une commande sur internet. C’est donc à l’attention des surfeurs débutants que je rédige ce tutoriel et qu’il puisse répondre comme une FAQ (foire aux questions) en relation avec ma boutique dont le lien figure dans le menu de ce blog.

Ayant pas mal délaissé ce site web, (celui où vous êtes maintenant, pas ma boutique) j’ai décidé d’écrire de nouveaux articles exclusivement en rapport avec mon site rétro vintage. J’écoute les retours de mes clients et si leurs questionnements sont légitimes, j’apporterai des précisions ici. Je verrai comment je ferai, ou en laissant un lien FAQ sur ma boutique ou en faisant autrement.

Finalement, je ne trouve pas si mal que ça de faire une foire aux questions à ma sauce sur ce site (qui est à moi) qui pourra permettre à des gens qui connaissent ma boutique, de venir s’exprimer.

C’est article n’a pas vocation à vouloir attirer des gens pour qu’ils viennent visiter ma boutique de produits d’occasion, non, ils viennent d’eux-mêmes à leurs rythmes et le plus naturellement du monde d’après leurs requêtes qui, de temps à autres me prouvent parfois avec surpriseJe ne m’y attendais pas, que j’ai bien positionné des mots clés.

, , ,

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

Sed consectetur sed sit elementum mattis quis, risus