L'Humanité

La renégociation de prêts devrait être obligatoire

« Sur le plan morale » La renégociation de prêts devrait être obligatoire.

Et évidemment, c’est loin d’être le cas.

Sur le web, fleurissent des publicités de renégociation de prêts immobiliers principalement, mais aussi de rachat de prêts en tous genre, mais ce n’est aucunement la banque ou l’établissement prêteur qui accepte de revoir à la baisse les taux d’intérêts. C’est forcément un autre établissement qui le fera. Lui, il a tout intérêt à le faire.

Maintenant que les taux d’intérêts sont historiquement les plus bas, bon nombres d’emprunteurs ont a juste raison l’impression d’être les dindons de la farce, ayant emprunté à des taux proche des 7% (ils n’avaient guère le choix), ils aimeraient bien que l’on revoit leurs prêts à la baisse, puisque l’argent coûte nettement moins cher.

Alors, oui, les usagers emprunteurs ont la possibilité de voir leurs emprunts revus à la baisse, mais pour ça, ils devront « déménager » de leur ancien établissement bancaire.

Ce qui revient à dire, si je schématise, que la banque A récupérera un certains nombre de clients des banques : B-C-D-E-F etc.. et le dispositif sera équivalent pour les autres banques que j’ai nommé par des lettres capitales.

Si les banques avaient une moraleça se saurait, elles devraient s’entendre pour conserver, chacun ses clients et reconnaître qu’il est tout à fait normal qu’elles fassent un geste envers leurs clients emprunteurs en reconnaissant que leurs taux d’intérêts actuellement, sont bien trop élevés.

On voit bien que les banques mènent le monde et font ce qu’elles veulent du moment qu’elles se font un maximum d’argent sur le dos des usagers.

Pour leur défense les banques nous disent que : «En ce temps là, elles avaient elles-mêmes empruntés à des taux en rapport avec l’époque». Est-ce une réponse suffisante ? J’en doute.

En tout cas, ne me dites-pas que vous voyez peu de différence entre 6.7% et 1.2% ! Le gain pour l’usager emprunteur est énorme. C’est des milliers d’euros économisés sur les mensualités ou un raccourcissement de la durée du prêt. Et ce n’est que justice.

J’ai l’habitude de dire ce que je pense et je n’ai pas la langue dans ma poche. Ce petit article classé dans ma catégorie : «Coups de gueule», et un de plus, pour dénoncer la toute puissance des banques qui n’ont qu faire de leurs clients.

Quand j’en appelle régulièrement au bon sens qui est bafoué régulièrement. Je me demande toujours sir le bon sens existe sur cette bonne vieille terre.

,

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

e83c54da6daf764527c4edd09c56c397qq