L’Hécatombe programmée des chauffeurs-livreurs

Pourquoi le permis à points va tuer les professionnels de la route


Les députés ont finalement voté la loi qui va faire tant de mal aux chauffeurs-livreurs et aux autres professionnels de la route.

Une mauvaise loi qui oblige les entreprises à dénoncer leurs employés qui conduisent des véhicules de société.

Les associations de protection routière ont eu gain de cause depuis le temps qu’ils le demandaient et les politiques n’y ont vu que du feu.

Moi, chauffeur-livreur, je ne donne pas cher de ma fin de carrière. J’irai certainement pointer au chômage. J’ai pourtant expliqué de nombreuses fois, pourquoi le permis à point tel qu’on le connaît, est une mauvaise loi, une loi injuste, pour les professionnels de la route.


 

Un petit rappel de ce que j’explique dans d’autres articles


J’essaye de faire comprendre aux pouvoirs publics et à ceux qui veulent bien l’entendre, que en matière de permis à points, les dés sont pipés. Moi qui suit d’une manière général pour l’égalité dans la plupart des domaines, nous devons faire une exception, un cas particulier, concernant la mauvaise loi du permis à point.

12 points !!

Je ne sais pas qui a décidé de ce faible total de points ?

Des incapables certainement.

Mais, admettons !

C’est donc 12 points pour tout le monde. Quelle aberration, quel manque de jugeote..

Et, le pompon ou cerise sur le gâteau (c’est au choix), les décideurs ont mis tout le monde dans le même panier, et oui !

La majorité des automobilistes qui vont et reviennent du boulot, et, les professionnels de la route dont, le boulot même, est d’être sur la route toute la journée.

Un enfant de 10 ans comprendrait qu’il y a une très sérieuse différence. Mais pas les pouvoirs publics, pas la justice, pas ces satanés associations de lutte contre la violence routière (et je pèse mes mots), et ce qui me chagrine le plus , pas non plus les citoyens à qui j’ai pu en parler.

Je reproche même aux avocats de ne pas en arriver aux mêmes conclusions logiques que moi.


La dénonciation des chauffeurs

Si vous suivez mon raisonnement, puisque ce satané permis à points existe, ce permis qui empêche de rouler, les chauffeurs-livreurs qui font leurs 8 heures/jours sur les routes, devraient au moins, avoir un total de 24 points. Tout le monde devrait pouvoir le comprendre.

Ce seuil de 24 points permettrait de rendre à égalité, les automobilistes et les professionnels de la route.

En effet, on pourrait considérer qu’un professionnel de la route mériterait mieux la sanction suprême, si il venait à perdre tous ces points.

La nouvelle loi qui vient d’être voté à l’assemblée nationale, consistant à faire dénoncer les chauffeurs par leurs employeurs conduira de fait, à une hécatombe programmée des professionnels de la route.


 

De quoi parle t-on ?

On dit n’importe quoi, et, les médias les premiers (comme d’habitude).

Entendu dans les médias :

« À compter du mois de janvier prochain, les employeurs devront dénoncer leurs chauffeurs auteurs d’infractions. Jusqu’à présent, l’entreprise ne dénonçait pas et se contentait de payer les amendes»..

Non, les entreprises ne payaient pas les amendes de leurs employés « fautifs« . C’est bien les chauffeurs qui règlent leurs propres amendes, nuances.

Ils ajoutent :

« que deux millions de points retirés manquent à cause de cette situation..», j’ai même cru que j’allais entendre le mot : «intolérable», je ne l’ai pas entendu, mais c’est pas passé loin.

Divisons 2.000 000 de points par 12.

La réponse est : 166666.66

Oui, vous avez bien lu. Soit cent soixante six mille chauffeurs professionnels qui auraient dû perdre tout leurs points.

Cent soixante six milles personnes de plus, pointant au chômage.

Je pourrais vous en dire davantage, tenter de mieux vous convaincre. Lisez déjà les articles que j’ai rédigé dont vous avez 2 liens plus haut. En tout cas, rien ne va plus dans notre démocratie et on sera obligé de plus en plus à subir et c’est bien dommage.


Le forum du Professionnel de la route

 

J’ai créé un forum de discussion sur le sujet des professionnels de la route. Etant moi-même un chauffeur-livreur en camionnette expérimenté, non pas dans le sens de super conducteur, mais dans le sens de nombres d’années passés sur les routes.

J’avoue que pour le moment, personne ne s’intéresse à ce forum de discussion. A part les spammeurs.

Il est trop tôt pour que je me dise déçu.

Peut-être n’est-il pas visible ?

Quoi qu’il en soi, ce forum est « réservé » aux pros de la route.

Dans mon esprit et j’espère, dans le vôtre, les professionnels de la route, sont, dans le désordre :

Les chauffeurs de poids lourds, les chauffeurs-livreurs, les commerciaux, les Taxi, certains artisans et j’en oublie certainement.

Je ne considère pas la grande majorité des automobilistes comme faisant partie des professionnels de la route.

Non, ceux-là vont au boulot, au bureau, en courses, en vacances. C’est une évidence.

Alors, si vous êtes des pros de la route et que vous considérez que les dernières mesures prisent par le gouvernement vont ou ne vont pas dans le bon sens, venez vous raconter.

Pour moi, ces mesures ne vont pas du tout dans le bon sens.

, ,

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

leo tristique porta. sem, Nullam ut luctus non Aliquam ipsum nec