Arrêter le temps

Qu’est- ce que j’aimerais arrêter le temps! et pouvoir savourer pleinement les plaisirs qu’il m’a apporté, plus longuement.

Je sais que c’est impossible, que le temps passe inlassablement secondes après secondes, minutes après minutes. Jour après jour. J’ai des bouffées nostalgiques, j’aime me retourner sur mon passé et j’aurais bien aimé changer certaines choses.

Est-ce que c’est l’âge qui veut ça ? Est-ce uniquement mon tempérament, ma peur de mourir ? Nul ne le sait. En attendant et bien, il ne s’arrête jamais. Le temps continu bon gré mal gré son petit bonhomme de chemin. Smile

Oups! cet article était resté en suspend dans mes brouillons et je viens de le publier par inadvertance. Je ne l’aurais pas fait en connaissance de cause car, il n’est pas terminé. Visiblement, je manquais d’inspiration pour poursuivre le cheminement de ma pensée.

Qu’à cela ne tienne, je le rallongerai au gré de mes envies. C’est là que vous pouvez vous apercevoir que l’auteur n’est pas un professionnel des blogs. D’ailleurs, je ne m’en suis jamais caché. J’écris quand je suis inspiré et, directement sans brouillon. Et si cet article était enregistré dans mes brouillons, c’était uniquement par un manque d’inspiration.

Rien ne vous empêche de poursuivre mon article dans vos commentaires.

2 réponses sur “Arrêter le temps”

  1. Bonjour Laurent,

    on a sans doute un point en commun, mais ça je crois que c’est l’âge. Moi aussi je plonge souvent dans mon passé avec nostalgie. Aujourd’hui j’ai pris de l’age et mes occupations sont différentes de celles du passé, on doit poursuivre notre destinée, aller de l’avant. Mais le passé reste un souvenir indélébile.

    Salutation
    Dezide 😉

    1. Oui merci Mr Dezide (que je connais un peu). Surpris que vous ayez commenté et un peu flatté. Pourtant cet article est très court et pas vraiment terminé mais j’aime les continuer quand j’ai plus d’inspiration.

      Et oui, je ne suis pas tout jeune mais faire un blog, est moins fatiguant que faire du sport à mon âge.

      Et bien, au plaisir.

Laisser un commentaire