Les Pithois de Cnossos

Les Pithois de Cnossos

Les Pithois ( πiθot/pithoi), sont de grandes jarres de terre cuite, construites par les Minoens pour conserver, pour la plupart, de l’huile d’olive. Ces pithois étaient hermétiquement closes par des sceaux indiquant le nom de leur propriétaire. Malheureusement, Arthur John Evans, croyant pouvoir voir des pithois encore pleines, brisa de nombreux sceaux.

Les jarres « géantes » étaient gardées dans les caves du palais. Toutes les jarres tenaient avec un ensemble de cordes dans les magasins situés dans l’aile orientale du palais. La grande quantité de celles-ci est une interrogation pour les archéologues. Pour certains, il s’agissait de pouvoir stocker l’huile produite en un seul et même endroit, dans ce cas, Cnossos. Ou bien, il s’agissait d’une réserve qui devait alors être composée de nombreuses autres victuailles, pour survivre à une quelconque attaque.

Le plus intéressant, ce sont les marques noires qui couvrent parfois des murs du palais de Cnossos. Il s’agit en fait d’huile dont les jarres auraient explosé sous les flammes.

Ces jarres rappellent la légende de Glaukos, le fils de Minos, supposé souverain de Cnossos par Arthur Evans, qui serait tombé dans une jarre remplie de miel et qui s’y serait noyé.

, , ,

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

e63c5599c6b1b5af19e852167914b2edGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG