Les femmes

Moi qui continue de chercher en tout temps et partout des points communs, il n’y a pas de raison que l’autre sexe y échappe.

Je me suis posé plein de questions sur les femmes et je continue de m’en poser moi qui suis un homme. Je ne parle pas des différences physiques qu’il y a entre un homme et une femme, on le remarque aisément, non je parle de nos ressentiments communs, je parle de nos âmes.

Je parle de leur condition féminine et de leur luttes, leur salaire inférieur… et puis de l’amour.

Je me demande pourquoi il existe encore autant d’inégalité à l’heure actuelle ? Serait ce que parce qu’elles sont plus nombreuses sur terre ? Elle font peur ? Où est-ce encore plus compliqué que ça ?

Bien sur, je me souviens avoir entendu dans les médias qu’elles n’arrivaient pas à se fédérer. Telle où telle « grande femme » tentait d’apporter un grand soutien aux femmes par le biais de la politique, de lois, ça fonctionnait un peu mais une grande majorité de femmes éduquée, ne semblait pas apprécier. Le fait d’être rangée en catégories distinctes.

Moi qui suis un homme, je dirais que je serais d’accord avec celles qui n’acceptent pas que l’on s’arroge le droit sous prétexte de vouloir les aider, de les ranger dans des cases sensées les protéger.

Mais alors ! comment faire ?

D’un côté, on a des Simone de Beauvoir 

Etudiantes Marocaines à l'heure du thé à la menthe (Agadir)
Etudiantes Marocaines à l’heure du thé à la menthe (Agadir)

qui ont tant donné pour améliorer la vie des femmes et de l’autre côté, on trouve celles qui critiquent, qui n’acceptent pas le féminisme comme si il y avait le masculisme.(ça me souligne une faute !) comme quoi je viens d’avoir la preuve que le mot masculisme n’existe pas.

C’est donc le serpent qui se mord la queue.

J’ai l’impression de faire parti du bon côté parce que je suis homme mais je n’ai aucune gloire à m’être trouvé homme puisque c’est le destin des naissances.

Je ne sais pas si c’est une sorte d’éloge pour les femmes que je suis entrain d’écrire mais ça y ressemble et c’est mérité. Il faudrait qu’il y ai plus d’hommes qui défendent les femmes en faisant abstraction de la sexualité.

Si j’ai envie d’aider cette femme c’est parce que c’est un être humain non pas parce que je pourrais avoir ses faveurs. Oh je sais, ce n’est pas facile de raisonner ainsi!

es J’en aurais encore beaucoup à dire sur le sujet mais je laisse la parole aux éventuels commentaires qu’ils proviennent des femmes où dhommes. Et j’aimerais que l’on ne s’écharpe pas, que l’on reste courtois, que l’on fasse avancer les choses…

Laisser un commentaire