La circulation routière et sa destinée

Petit ange

Petit ange de la chance

 

Un grand coup de gueule contre la sécurité routière et tout ce qui en découle…

A cause des associations de sécurité routières qui ont fleuries ces dernières décennies, des milliers d’automobilistes se sont retrouvés sans permis,divorcés et sans travail.

Les différents gouvernements n’en demandaient pas tant puisqu’ils fallait qu’ils engrangent de l’argent et seuls, ils auraient été impopulaires. Ils le sont du reste mais ils ont été aidé par la sécurité routière.

 

Au départ, qu’il y ait une où plusieurs associations de sécurité routière, ça part d’un bon sentiment. Mais ensuite, une déformation apparaît relativement vite. Donc, au départ et ça doit se comprendre, les personnes qui prennent la direction de ces associations sont des personnes qui bien souvent ont perdu un être cher lors d’un accident de la circulation et qui ne veulent plus que ça puisse arriver à d’autres.

 

Ils se renseignent et se documentent, enquêtent et font sans doute un vrai travail de fourmis auprès des instances publics et du ministère des transports. Cherchant à obtenir des statistiques détaillées.

 

La déformation vient du fait, qu’ils en veulent toujours plus, tant en matière de limitation de vitesse, d’alcoolémie,drogues… Ils sont devenus plus royaliste que le roi. J’imagine les tractations avec les politiques :

  • Vous avez descendu la vitesse à 80 kilomètre heure alors que l’on vous demandait de la réduire à 70 (à ce propos, on se demande bien pourquoi ne pas la réduire a 10 kilomètre heure)

L’amende que vous donnez à celui qui a été pris avec 0,95 grammes d’alcool par litre de sang lors de votre contrôle ne donne que 95 euros d’amende et une suspension de 15 jours sur son permis de conduire et 4 points en moins (en effet, les associations ont raison, pour cette infraction, il faut lui donner 35000 euros d’amende et une suspension à vie. au moins,celui là ne recommencera plus).

 

Je sais, je viens d’introduire une pointe d’humour dans mon coup de gueule, veuillez m’en excuser.

 

Il est urgent et que ça déplaise à certain, d’introduire la notion de Destin, de pas de chance lorsqu’un accident même léger survient.

 

A l’heure actuelle, on se rend compte que les accidents de la route ont nettement baissés. Qui allons nous féliciter ?

La sécurité routière certes, elle le mérite un peu (je suis capable de reconnaître ce qui peut y avoir de bien dans une institution et aussi ce qui peut y avoir de mal).

La peur du gendarme nous a fait levé le pied (Ils ne savent plus quoi inventer pour nous sanctionner en matière de radars indétectables).

A propos des radars, j’ai une question : pour quelle raison y a t-il des panneaux qui nous avertissent d’un radar fixe ? Et dans le même ordre d’idée ; alors pourquoi des fameux radars mobiles indétectables ?

J’y vois 2 poids, 2 mesures.

Je ne suis pas le seul à dire que l’Etat sous couvert « moral » de réduire les morts et accidentés de la route a trouvé le moyen de nous ponctionner « voler » et évidemment, c’est morale puisqu’une organisation non politique est d’accord avec nous!! Vous voyez ! chers compatriotes.

 

Le destin malheureux des accidents de la route

 

Pour quelle raison, personne n’a pensé que parfois lors d’un accident c’est hélas juste le destin qui est en cause ?

On sait qu’il faut toujours trouver une responsabilité en toutes choses. L’administration a peur du vide.

 

Quand un accident de la route survient et qu’après enquête, on doit se rendre à l’évidence que le conducteur n’a ni bu d’alcool, et n’a ni consommé de la drogue et des médicaments, que sont véhicule est en parfais état de marche, que le conducteur ne s’est pas endormi, que le conducteur n’a pas été dérangé par une guêpe,qu’il n’a pas consulté son portable en roulant… Si le conducteur n’est pas décédé et que l’on peut l’interroger, que répondra -t-il ?

 

Quand on sait que la perfection n’existe pas, qui peut répondre à cette simple question ?

A quand zéro morts sur les routes ?

 

Bien sur, sur les routes ça ne doit pas être l’anarchie, heureusement qu’il y a un permis de conduire et vu le nombre de véhicules sur les routes, le nombre de véhicules rencontrant un incident où accident est minime.

 

Un petit pic à l’encontre de la présidente qui a perdu sa fille un jour, renversé par un chauffard :

lui dire que malgré l’acharnement auquel elle s’emploie à lutter contre l’insécurité routière ne lui ramènera pas sa fille (cette phrase est bête, j’en conviens mais il faut lire la suite).

 

Quand un père et une mère perdent un enfant d’un cancer où d’une leucémie, doivent-ils se liguer avec acharnement contre le cancer où contre le destin ?

 

A méditer….

, ,

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

81d663fc780c0caf8ef4201e15cbc6d1@@@@@@@@@